Elus de gignac la nerthe

Suite au conseil municipal du 12 avril, je vous livre certaines de mes réflexions concernant le projet de budget 2019

Lors du dernier conseil municipal M. Amiraty, vous m’avez mise au défi de faire des propositions sur le budget car, selon vous, notre groupe n’a jamais fait de propositions.

Tout d’abord, je vous invite à vous plonger dans les comptes rendus de tous les conseils municipaux depuis 2014. Vous verrez que nous n’avons pas été une opposition bête et méchante, mais une opposition qui s’est toujours placée dans l’amélioration du cadre de vie des gignacais et des employés de la ville. Vous l’avez d’ailleurs reconnu à plusieurs reprises.

Alors je vais à nouveau vous donner des conseils pour améliorer votre budget :

- depuis 2008, vous auriez pu ouvrir la porte de votre bureau pour entendre ce que les gignacais ont à vous dire. Et pas uniquement l’ouvrir à vos amis.

- vous auriez pu créer des commissions de travail avant le conseil municipal, des commissions ouvertes également aux conseillers municipaux d’opposition. Ainsi, nous n’aurions pas eu des délibérations prètes à voter postées dans nos boites aux lettres  quelques jours avant un conseil

- Vous auriez pu fournir du matériel en bon état de marche à vos employés, évitant ainsi des accidents du travail ou bien fournir des blouses aux tatas des restaurants scolaires. La motivation au travail, ça n’est pas uniquement un salaire, c’est aussi de la considération.

- Vous auriez pu maintenir en poste des employés formés durant des semaines et opérationnels juste avant le non-renouvellement de leur contrat. Le temps de formation de ces nouveaux employés, c’est aussi de l’argent.

- Ce qui est du temps également de nos employés, c’est l’entretien du gardenlab. L’association graine de Oai n’a visiblement pas assez de motivation, d’adhérents ou de temps pour s’occuper de la totalité de la parcelle sur laquelle pousse plus volontiers la prèle que les tomates

- Vous auriez pu embaucher du personnel habitant à proximité de notre commune, ce qui éviterait de gros frais en véhicules de fonction ce qui, soit dit en passant, n’est pas bon pour le bilan Carbonne

- Je ne reviendrai pas sur les fruits et légumes que vous n’achetez toujours pas auprès de nos paysans locaux

-  Quant aux commerçants, parlons-en des commerçants, puisque vous nous avez accusés de ne pas faire de propositions les concernant :

Pourquoi ne pas prêter des espaces communaux plus facilement aux associations gignacaises et à fortiori à l’association des commerçants de Gignac : j’ai appris que les associations gignacaises n’avaient droit qu’à un seul vide grenier par an ? Quand dans le même temps vous proposez le boulodrome à une association de St Victoret. Vous me direz, c’est bon pour les finances puisque nous percevons un loyer pour la location du boulodrome. Oui, mais c’est mauvais pour les associations gignacaises qui sont forces de propositions et qui sont stoppées dans leur élan.

- Il n’y a toujours pas de fléchage des commerçants dans les rues de Gignac. Pourtant cela pourrait rapporter de l’argent à notre commune sur la location des terrains sur lesquels les flèches sont implantées

- notre site Internet qui a couté « un pognon de dingue » et pour lequel nous vous avions proposé une solution alternative : « la chocolatine » y est toujours référencée ! tout comme la boutique « belle à tout prix » de la rue de la république fermée depuis mars 2017… et à contrario, pour y être référencé, il faut faire plusieurs demandes ! ce qui montre votre intérêt pour les commerçants !

- savez-vous que depuis le 1er janvier, les commerces de proximité peuvent bénéficier d’un abattement fiscal allant jusqu’à 15% sur la taxe foncière 2019, si la mairie a adopté une délibération en ce sens. Je n’ai pas vu apparaitre une telle volonté dans ce budget. Pourtant cela montrerai une réelle volonté de votre part dans la dynamisation du commerce de notre commune.

Une autre proposition M Amiraty :

- Ces prestations intellectuelles dont vous souhaitez augmenter le montant en 2019…. Rien qu’un exemple : le grand débat a été organisé sur notre commune. Vous devez certainement imaginer ce que je pense du grand débat et je vous épargnerai une séquence politique nationale, comme je l’avais fait d’ailleurs lors du débat d’orientation budgétaire. Malheureusement, vous n’aviez pas adapté vos notes et m’avez accusée de l’avoir fait… c’était en fait M. Muller qui avait apporté un éclairage national et même européen sur le sujet ! Preuve, s’il en est que vous ne nous écoutez pas !

Le grand débat. Vous n’y étiez pas présent et c’est bien dommage. Je vois que d’être au contact de la population vous coute et nous coute aussi car vous avez pour cela, rémunéré au frais des gignacais, un intervenant, ainsi que M Royère qui devait être lui, je l’espère dans son forfait.

C’est le rôle du maire et de ces adjoints d’être au contact de la population et de mériter leurs indemnités.

Pourquoi faire appel à des intervenants extérieurs, dont le coût est non négligeable, alors qu’il existe des compétences au sein des élus, de la majorité et de l’opposition qui ne couterait rien au contribuable.

Est-ce qu’on en parle du voilier pour lequel nous payons une assurance, une place au port et un skipper à l’année pour quelques sorties en mer en été ?

Dans votre budget prévisionnel, je vois que vous avez prévu une diminution des dépenses en eau et assainissement alors qu’un intervenant de la métropole nous a clairement avertis il y a 2 semaines lors du dernier conseil municipal, qu’il pourrait y avoir une augmentation des tarifs d’assainissement !

Je lis aussi une augmentation importante du budget fêtes et cérémonies. C’est très bien. Il est simplement dommageable qu’il n’intervienne qu’un an avant les élections municipales.

Je lis aussi une baisse du budget alloué aux fournitures scolaires ! alors que vous projetez d’accueillir des nouveaux enfants et qu’il faudra bien aménager les nouvelles classes ! il est certes possible de reprendre de nombreux éléments dans les anciennes classes, mais il est évident qu’il faudra investir dans de nouvelles fournitures à partir de la rentrée 2019.

Concernant les subventions aux associations. Elles comportent des coquilles : subvention pour le CIQ de Laure à 0€…. M. Gouirand m’a confirmé tout à l’heure qu’il s’agissait d’une erreur, j’espère, M. De Vita, que vous tiendrez parole.

Comment avoir confiance en ce budget, comment avoir la certitude qu’il n’y a pas d’autres coquilles ?

Vous l’avez compris, pour toutes les raisons que je viens d’énoncer, et aussi et c’est primordial, car vous allez augmenter la dette à un niveau qui n’avait pas été atteint depuis des années et cette fois dans un contexte largement incertain, nous allons voter contre ce budget, mais pour les subventions aux associations si tant est que vous corrigiez vos erreurs, nous voterons « pour ».

Enfin et pour répondre à vos attaques de la dernières fois et aussi lors de vos vœux, sachez que 73% des habitants des communes ayant un maire RN sont satisfaits de leur maire. Je comprends que vous soyez inquiet pour votre place, d’autant plus que vous n’avez pas été capable de l’obtenir à la majorité des gignacais.

Gignac la Nerthe Amiraty mairie laure Chevalier